PCLinuxOS, les alias et les commandes rm, mv…

Quand on lance une de ces commandes en console, que ce soit pour supprimer un fichier, un répertoire, ou le déplacer, il y a un mode interactif par défaut qui s’en vient toujours vous demander si vous êtes sûr de vouloir faire ça, et quand vous avez un répertoire entier avec beaucoup de fichiers, ça devient vite lassant de tapper « y » ou « oui » répétitivement.

Pour rectifier la situation, il faut éditer les alias dans le fichier /etc/profile.d/alias.sh.

Voici la liste des alias qui sont configurés:

  • alias cd..=’cd ..’
  • alias d=’ls’
  • alias df=’df -h -x supermount’
  • alias du=’du -h’
  • alias grep=’grep –color’
  • alias l=’ls’
  • alias la=’ls -a’
  • alias ll=’ls -l’
  • alias ls=’ls -F –color=auto’
  • alias lsd=’ls -d */’
  • alias mc=’. /usr/share/mc/bin/mc-wrapper.sh’
  • alias md=’mkdir’
  • alias mv=’mv -i’
  • alias p=’cd -‘
  • alias rd=’rmdir’
  • alias rm=’rm -i’
  • alias s=’cd ..’

pour rendre aux commandes leur nature orginelle, on peut soit supprimer les lignes qui gênent, soit les commenter avec un # devant la ligne pour les désactiver.

Publicités

#alias, #pclinuxos