Proxy squid dans Slitaz

La version de squid sous Slitaz est à ce jour la 3.0. Pour bien commencer, voici un fichier de configuration rédigé pour une installation de Slitaz sur une machine dotée de peu de ressources, donc la configuration prévoit un cache réduit, une taille d’objets petits, maximum 257 ou 400 ko etc… Ces options peuvent être modifiées à volonté.

Le fichier squid.conf, à placer sous /etc/squid est celui-ci :

squid.conf

Une fois le fichier mis en place sous /etc/squid, on peut lancer la commande « squid -k check » en root, pour vérifier si des erreurs apparaissent, puis « squid -z » pour créer les répertoires du cache sous /var/cache/squid (veiller à ce que le répertoire « squid » soit créé, au besoin, le créer à la main). Pour finir, lancer le daemon, en root toujours:

/etc/init.d/squid start

(plusieurs fois si il ne « prend » pas tout de suite, y compris « stop » et « restart »).

L’ajouter dans la ligne des démons du fichier /etc/rcS.conf pour qu’il soit lancé au démarrage.

Le configurer dans les préférences avancées de votre navigateur (il faut bien sûr une IP fixe, comprise dans une plage d’adresse telle que 192.168.0.0/24), avec le port 3128, si on a conservé le choix par défaut. Dans Firefox, le menu Edition>Préférences>Avancé>Réseau>Paramètres.

Advertisements

#squid-squid-conf-proxy_cache