Archlinux, mettre à jour depuis une autre distribution

Monter la partition root de Archlinux : exemple, mount /dev/sda6 /mnt/archlinux

aller dans la partition montée et passer root.

Si on veut chrooter, pour réaliser des tâches d’administration, il vaut mieux créer un environnement identique à celui que l’on obtient en démarrant la distribution. Pour réalise ça:

lier le /dev de la partitition hôte, et monter proc (à partir de aucun device, pour « meubler »)

mount -o bind /dev/ dev/

mount -t proc none proc/

par contre, pour utiliser pacman.static, il n’est pas nécessaire de chrooter, donc ce qui  précède sera réservé à d’autres occasions.

lancer:

#usr/bin/pacman.static -r /mnt/hda6 –config /mnt/hda6/etc/pacman.conf -Syu

pacman statique avec l’option -r pour lui dire que le root sera sur le point de montage indiqué et l’option suivante, –config, suivie de l’argument, pour lui indiquer où est le fichier de configuration à utiliser. Les options -Syu sont les options classiques de pacman, pour mettre à jour les sources et le système.

Advertisements

#administrer_en_chroot